Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les pages politiques de Mirabelle

Les pages politiques de Mirabelle

La chatte rebelle et sans parti

Il reprend la main, soutenons le !


A vrai dire, c'est l' intervention que j'attendais depuis un bon moment, plus que jamais il est temps de resserrer les troupes et de le soutenir, voici l'intégralité de la conférence de presse de François Bayrou de ce lundi 14 avril,
et, dans la cacophonie générale française, c'est vraiment une très bonne nouvelle!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JF le démocrate 15/04/2008 19:08

Je pense que tu as tout à fait raison Mirabelle. Il faut savoir ce que l'on veut: soit du Sarkozy pendant encore un peu plus de 9 ans, soit autre chose qui pourrait s'appeler Bayrou et le MoDem. Car je ne vois pas personnellement comment le PS pourra se sortir de ses problèmes d'égos.

Christelle 15/04/2008 10:47

François Bayrou a besoin de ses adhérents, comme nous avons également besoin de lui pour mener les combats en 1ère ligne. Unis et soudés nous sommes plus forts face à ceux, nombreux, qui souhaitent nous voir baisser les bras. Je suis satisfaite qu'il se soit (enfin) manifesté aussi fermement !

aliciabx 15/04/2008 09:25

Que ne l'avait-il pas fait plus tôt. Il a partiqué la langue de bois de l'indépendance en faisant des alliances au 1 er tour des municipales.
L'indépendance, ce n'est pas cela. Il a le retour du bâton.
Il compte sur ses adhérents ? Il en faudra plus les convaincre, je crois.
Ce n'était pas faute de l'avoir prévenu. A vouloir ménager la chèvre et le chous, voilà le résultat.

Mirabelle 15/04/2008 09:36



Peut être que pour reprendre certaines citations : "la critique est aisée, l'art difficile" ou "errare humanum est, perseverare diabolicum" ... je pense que François Bayrou a été un temps
"l'otage" des caciques de l'ancienne UDF et qu'il a manoeuvré comme il a pu pour préserver le MoDem, aujourd'hui, fort des résultats et des critiques, il peut mettre enfin de l'ordre et
s'affirmer ...je pense hélas qu'il n'avait pas d'autre choix que d'en passer par là, vu le contexte.