Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les pages politiques de Mirabelle

Les pages politiques de Mirabelle

La chatte rebelle et sans parti

La Défense : Soutenons la candidature de Martine VOLARD

Je reprends ici le dernier billet de l' Hérétique qui nous annonce qu'une élue démocrate est prête à relever le défi :

" Martine Volard, élue démocrate de Courbevoie a demandé au maire de Courbevoie de lui céder sa place au Conseil d'aminsitration afin qu'elle puisse faire officiellement acte de candidature. Elle a reçu immédiatement le soutien des Jeunes Démocrates. Martine Volard est consultante en organisation et management pour les collectivités territoriales : une profession idéale pour quelqu'un qui se propose de prendre la tête de l'EPAD.

Les élus MoDem ont publié un communiqué commun à propos de la prochaine nomination du fils du Président de la République.

Le décret du 9 Septembre 1958, relatif à l’Etablissement Public d’Aménagement de la Défense (EPAD), stipule que le président est « élu » par les membres du conseil d’administration. Nous tenons cependant à souligner que ce même conseil d’administration est composé de 18 membres : 9 représentants des collectivités territoriales (dont 2 du Conseil général des Hauts-de-Seine) et 9 membres représentant l'Etat, sous l’autorité de leur ministre de tutelle. En ajoutant la voix de Patrick Devedjian, membre du gouvernement à celles des 9 administrateurs de l'ETAT, l’Etat a la majorité absolue (10 voix sur 18). L’élection du Président de l’EPAD est donc véritablement contrôlée par l’Etat et s’apparente bien à une nomination. La nomination prévue de Jean Sarkozy, fils du Président de la République, ne peut, de ce fait, être considérée comme un acte local, résultant seulement de la volonté du prétendant et du choix de ses pairs.
A l’évidence, la très courte expérience politique de Jean Sarkozy n’en fait pas un président qualifié pour mener et piloter un tel établissement. Le président de l’EPAD assume un rôle important d’arbitrage, d’orientation, de décision et de représentation de La Défense, opération d’intérêt national, auprès des investisseurs internationaux. Nous ne pouvons donc accepter que ce rôle stratégique soit confié à un président « en formation ».
L’état-civil de Jean Sarkozy ne peut lui être reproché et ne préjuge pas de ses qualités personnelles. Nous pensons toutefois que sans cet état-civil, aucune candidature de conseiller général ou de membre du conseil d’administration de l’EPAD de la même catégorie d’âge et d’études n’aurait pu être censément envisagée.
L’éventuelle nomination de Jean Sarkozy ne peut donc apparaître comme conforme à nos valeurs républicaines et démocratiques. Face à l’émotion qu’elle suscite, dans l’intérêt de nos villes, de notre département et de notre pays, nous demandons donc instamment à Jean Sarkozy de renoncer à sa candidature, et aux conseillers généraux des Hauts-de- Seine de ne pas voter en sa faveur.

Christophe Grébert, conseiller municipal MoDem de Puteaux
Martine Volard, conseillère municipale MoDem de Courbevoie
Pierre Creuzet, conseiller municipal MoDem de Nanterre

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fanal Safran 17/10/2009 15:05



Ils n'ont même pas honte en parant de faciès etc.... j'en ai honte pour eux, pour notre pays.
Je suis tout à fait d'accord avec toi Mira... on a dépassé toutes les bornes et comme on disait, quand il n'y a plus de borne, il n'y a plus de limite.
Faut se défendre




JF le démocrate 17/10/2009 12:04


Oui, je sais, je me me suis mal exprimé en fait. Elle n'est pas élue "au même niveau" que J. Sarkozy. Seulement conseiller municipal... Sur le papier, ça ne devrait pas faire de différence, mais on
est capable de nous dire que J. Sarkozy est un cran au-dessus au niveau des responsabilités politiques...


Mirabelle 17/10/2009 13:42


tu es en train de dire qu'un conseiller général vaut plus qu'un conseiller municipal ???
risqué ! très risqué !!!


CK 17/10/2009 02:09


Oui soutenons Martine Volard. Sa candidature souligne l'Etrangeté des situations
quand on approche du 0 du niveau d'Ethique.


Mirabelle 17/10/2009 07:51


hé oui, CK ... et encore vous êtes gentil, à mon avis ce n'est pas qu'on approche le 0, c'est qu'on a franchi une ligne  ... on est en dessous de 0 !!!


JF le démocrate 17/10/2009 01:22


Si je comprends bien, le but du jeu est de mettre en face de J. Sarkozy quelqu'un de plus compétent et de plus qualifié pour le métier. Ce qui vu l'âge de notre Prince, n'est sans doute pas trop
difficile. En revanche, je crains que les votes UMP ne soient justifiés par le fait que notre Prince Jean a conquis les urnes, puis la présidence du groupe UMP au CG des Hauts-de-Seine (on peut
bien sûr se demander comment...), et ce de façon complètement (Nom de D..., j'ai failli écrire paternaliste...) démocratique.


Mirabelle 17/10/2009 07:49


heu... JF, Martine Volard est elle aussi élue...


boxe59@wanadoo.fr 16/10/2009 21:34


Se permettre de tels actes c'est tout simplement contre la morale !


Mirabelle 17/10/2009 07:54


exact, c'est le pouvoir sans éthique !!! ça va mal finir   !!!